Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Rosiers

Notre sélection de rosiers comprend une large gamme de variétés dites anciennes (apparues avant 1867) qui ont fait le renom de l’entreprise, des variétés dites modernes (post 1867) et des créations récentes. En hiver, l’offre à racines nues atteint 600 variétés. L’offre conteneurs (pots), disponible toute l’année, ne comporte « que » 280 variétés.

Comment choisir Conteneur ou Racines nues ?
  • Rosiers buissons

    De petite taille, le rosier buisson dépasse à peine 1 mètre de hauteur. Idéal pour l’embellissement de votre jardin, le rosier buisson peut magnifier un massif ou bien s’épanouir en élément isolé. Pour l’entretien du rosier buisson, une taille de sortie d’hiver régule sa dimension, favorise sa floraison et rafraîchit sa végétation. Découvrez notre sélection de rosiers buissons anciens pour votre jardin.

  • Rosiers arbustes

    Les rosiers arbustes s’élèvent jusqu’à 3 m de hauteur. S’ils sont appréciés pour leur floraison, leur végétation vigoureuse les rend intéressants pour constituer des haies ou remplacer des rosiers grimpants lorsque l’espace est restreint.

  • Rosiers grimpants

    Les rosiers grimpants et les lianes ont des rameaux sarmenteux que l’on peut guider plus ou moins rigoureusement sur des supports (mur, pergola, arbre…). Leur développement allant de 2/3 m à 10 m, la vigueur est le premier guide du choix variétal en fonction de l’utilisation souhaitée.

  • Rosiers lianes

    Le rosier liane dispose de rameaux sarmenteux qui lui permet de s'accrocher à divers types de supports (murs, pergolas, arbres...). Le rosier liane, qu'il soit remontant ou non, peut atteindre jusqu'à 10 m de hauteur. Il embellit ainsi chemins, terrasses, murs, clôtures et jardins de fleurs colorées en hauteur. Découvrez notre sélection de rosiers lianes anciens. 

  • Rosiers tiges/pleureurs

    A l’inverse de la plupart des autres rosiers, le rosier tige et le rosier pleureur possèdent un tronc nu, qui leur offre une belle hauteur. Ils sont en effet greffés sur une tige (appelée « porte-greffe ») droite, en hauteur. Tandis que les rosiers traditionnels, comme les rosiers buissons ou les rosiers arbustes, sont greffés au sol.
    Le rosier sur tige et le rosier tige pleureur sont deux variétés de rosiers n’existant pas dans la nature.

Affinez votre recherche

Parfum

Remontée / continue

Hauteur cm

Obtenteur/Découvreur/Origine

Prix

0 € - 75 €

Forme fleur

Mi-ombre

Facilité de culture

Le rosier, la star de nos jardins

S’il est une fleur appréciée de tous, c’est bien la rose ! Cette fleur, qui symbolise l’amour, trouve toute sa place dans nos jardins. Le rosier apporte de la délicatesse, de la fraîcheur, de la couleur et, selon les variétés, un délicat parfum qui embaume les alentours.
Dans un massif, en élément isolé, dans une allée, en plante grimpante sur une pergola ou un grillage, ou bien en pot sur un balcon… C’est simple : le rosier se plait partout ! Évidemment, il faudra choisir un rosier adapté à votre besoin : vous aurez du mal à faire courir sur une treillis un rosier buisson !
Il y en a aussi pour tous les niveaux : du rosier facile d’entretien et sujet aux maladies, aux rosiers plus délicats qu’il faudra chouchouter pour obtenir un magnifique résultat.

Rosier ancien versus rosier moderne

Chez André Eve, nous sommes spéciales du rosier ancien, cependant nous vous proposons également des rosiers modernes.
Les rosiers anciens sont des plantes apparues avant 1867. Ces rosiers ont un charme indéniable, avec un port généralement buissonnant et vigoureux, un feuillage épais, et très souvent un parfum marqué. Beaucoup sont également très résistants aux maladies.
Les rosiers modernes sont, eux, issus du croisement entre rosiers anciens et rosiers sauvages. Ce croisement a permis d’obtenir des variétés remontantes, assez peu présentes chez les rosiers anciens. Les rosiers modernes proposent également une palette de couleurs plus large que les rosiers anciens.

Quel rosier choisir ?

La première question à se poser lorsque vous choisissez un rosier, c’est de savoir où vous allez le placer. Si vous voulez l’utiliser pour couvrir une pergola, alors choisissez un rosier grimpant. Si vous souhaitez constituer une haie, le rosier buisson sera idéal. Et si vous souhaitez un élément isolé, alors misez sur le rosier tige.
Ensuite, demandez-vous quelles doivent être les caractéristiques de votre futur rosier ? Par exemple, si vous positionnez votre rosier dans un massif, assurez-vous de choisir une couleur qui s’associera avec les autres plantes de ce massif. Également, souhaitez-vous une floraison très opulente ou à l’inverse une floraison longue ? Dans le deuxième cas, optez pour un rosier remontant. Enfin, voulez-vous un rosier parfumé ? Certains rosiers ne dégagent pas de parfum. A l’inverse, les rosiers parfumés embaumeront à merveille une allée ou une terrasse.
Il faudra aussi prendre en compte vos connaissances en jardinage : certains rosiers sont plus ou moins faciles d’entretien, plus ou moins sujets à maladie. Si vous êtes débutant, optez pour un rosier à l’entretien facile.
Bien évidemment, vous pouvez aussi choisir votre rosier au coup de cœur ! Etes-vous plutôt fleurs simples, doubles, ou semi-doubles ? Appréciez-vous les rosiers anglais (roses hybrides de thé) ou des rosiers aux compositions plus simples ? Laissez parler votre cœur !

Un rosier en pot, c’est possible ?

Peut-être n’avez-vous pas de jardin mais souhaitez tout de même avoir un rosier ? Alors optez pour le rosier en pot !
Pour un rosier en pot beau toute l’année, ne lui choisissez pas un pot trop étroit. En ce sens, évitez les rosiers qui se développent rapidement, comme les rosiers grimpants : ceux-ci seront vite serrés dans leur pot.
Né négligez pas un apport régulier d’engrais, surtout au printemps.
Enfin, point important : arrosez très régulièrement le rosier en pot, car celui-ci risque très vite de se dessécher

par page
Résultats 1 - 24 sur 603.
Résultats 1 - 24 sur 603.